Marie-Thérèse Cullmann

 
 
« Ce qui m’a frappée et dès le premier jour, c’est le sourire merveilleux des enfants, leur air heureux. Miracle de l’amour donné et reçu. Je suis en admiration devant les parents (souvent d’anciens de Snehasadan) et des religieuses en charge de la vie quotidienne des foyers. On mène une vie de famille normale, avec joies, peines et tensions. Pour ma part, j’ai vécu de grands moments d’émotion.
 
C’est ainsi que j’ai revu l’une de mes premières filleules, Teresa qui a passé 16 ans à Snehasadan. Agée de 33 ans, Teresa est mariée, enseigne l’histoire et l’anglais à deux petites filles de 8 et 6 ans. La première demande de Teresa en me voyant : « Puis-je vous appeler Maman ? ». Grande émotion pour toutes les deux. Pour les petites, je suis leur « Nana ». Me voilà nantie d’une belle famille indienne

Comments are closed

Sorry, but you cannot leave a comment for this post.