Nos foyers en Inde > Snehasadan

 

Snehasadan

 

La maison où l’on est aimé…

L’histoire de Snehasadan

Fondée en 1962 par un Jésuite espagnol, puis dirigée depuis 1970 par un Jésuite Indien, cette association a toujours eu comme but de proposer aux enfants des rues, sans distinction de caste, ni de religion, de se bâtir un avenir en retrouvant leur dignité. C’est l’ancienneté, la richesse de son action auprès des enfants des rues et l’originalité de son concept de maison familiale, tenue par des parents responsables qui la distinguent des autres ONG.

Snehasadan est dirigée par le Père Placido Fonseca, Directeur depuis 1970. Novateur, il a toujours adapté son action aux besoins du terrain et compris que les enfants des rues doivent être aimés tels qu’ils sont et respectés dans leur besoin de liberté. En 1986 la valeur de son travail lui a valu de recevoir le prix national de l’aide à l’enfance, décerné par le gouvernement indien.

Durant ces trente-cinq années de service, le Père Placido Fonseca à contribué à redonner une véritable enfance à des enfants qui sont devenus des citoyens à part entière dans leur pays.

 

Les foyers snehasadan

Les 16 foyers de l’association

Ils sont situés dans les quartiers pauvres de la banlieue de Bombay : 10 foyers de garçons, 5 foyers de filles et un foyer qui accueille les mères seules avec leurs enfants.

- Chaque foyer est tenu par un couple de parents-responsables qui élève de 20 à 30 enfants des rues avec leurs propres enfants, ou par un petit groupe de religieuses. La mère reçoit un salaire, le père conserve son travail à l’extérieur.

Parmi ces parents-responsables , 3 sont d’anciens enfants des rues élevés dans des foyers de SNEHASADAN.

- Les maisons sont simples, mais construites en dur. Elles sont composées d’une grande pièce où l’on vit, l’on mange, où on fait ses devoirs et où on dort. Il y a aussi une salle d’eau et une cuisine.
 

- Les parents-responsables ont une pièce à eux et chaque enfant possède un casier où il peut ranger ses affaires personnelles. Les enfants participent aux tâches ménagères et à la cuisine.

- Les enfants qui viennent à SNEHASADAN le font librement et peuvent repartir s’ils ne s’adaptent pas à cette vie.

- SNEHASADAN propose aux enfants des rues de se bâtir un avenir. Ils mènent dans les foyers une vie familiale , ils sont entourés, éduqués jusqu’à ce qu’ils puissent voler de leurs propres ailes.

 

 

L’accueil en gare, l’école technique, les bourses scolaires

  Les centres d’accueil en gare : Amchi Kholi et Nivara

A Amchi Kholi (Notre Local) situé près de la gare Victoria et à Nivara (le Nid) situé près de la gare centrale de Bombay, les jeunes vivant dans la rue ou les gares peuvent trouver un repas chaud pour une somme modique, un coin où se laver et se reposer en toute sécurité.

Des assistantes sociales sont à leur écoute et leur apprennent progressivement à s’alimenter de manière plus équilibrée, à gérer le peu d’argent qu’ils gagnent en faisant des petits métiers. Il peuvent aussi  suivre des cours d’alphabétisation.

C’est pour certains un premier pas vers la vie en foyer. Plusieurs dizaines d’enfants fréquentent les centres chaque jour et ceux-ci représentent aussi un point de contact avec les mères en détresse qui se retrouvent à la rue avec leurs enfants.

L’école technique : Shilpalaya “lieu des mains habiles”

Inaugurée le 1er mai 1985, cette école a été tenue par le Père Adolf, décédé au mois de décembre 2006. Elle assure une formation professionnelle de qualité aux adolescents refusés dans les écoles officielles. Elle comporte plusieurs sections : électricité, menuiserie, soudure, ajustage, tournage.

Etant en relation constante avec de grosses entreprises, elle obtient des contrats d’apprentissage et assure souvent une embauche aux jeunes diplômés. Son enseignement n’est pas réservé qu’aux jeunes de Snehasadan, mais est aussi offert aux adolescents pauvres du quartier.

Kusumvikas “l’éclosion des fleurs”

Les bourses Kusumvikas permettent à environ 150 enfants de familles pauvres de suivre une scolarité normale et remplacent le revenu qui serait apporté par le travail de l’enfant. Chaque famille bénéficiaire est suivie par une assistante sociale.

Actualités »

MONTS ET MERVEILLES MONTPELLIER

MONTS ET MERVEILLES MONTPELLIER

 

 
INCREDIBLE INDIA au Palais des Sports de CASTELNAU LE LEZ (MONTPELLIER)

INCREDIBLE INDIA au Palais des Sports de CASTELNAU LE LEZ (MONTPELLIER)

SAMEDI 25 FEVRIER et DIMANCHE 26 FEVRIER 2017, venez nous voir au Palais des Sports de CASTELNAU LE LEZ. Nous y aurons un stand et vous pourrez assister à des danses...